Docs Voice Originals.Les Doss.LifeHacks

Un bon externe est le début d’un bon médecin

0

Le stage est la pierre angulaire de la formation médicale, c’est une occasion pour  l’étudiant en médecine de mettre en pratique ses connaissances théoriques accumulées durant ses deux premières années.

Que faut-il pour être un bon externe, qui profite le maximum de son stage ? Comme toute question qui parait simple, il y a de nombreuses façons de l’aborder :

La  période  pré stage :

 Un bon externe ou un bon médecin est le résultat d’une combinaison des compétences aussi bien techniques et non techniques , voici quelques astuces  avant de commencer votre stage d’externat:

  1. Pour être un bon externe il faut d’abord bien vouloir l’être, il ne suffit pas d’avoir la motivation durant les premiers jours de stage, le défi est de garder cette flamme de motivation  pendant longtemps,  c’est ce qui va faire de vous un externe ‘’Spécial’’.
  2. Un bon externe est un bon communicateur :
    Il faut  bien travailler  sur soi-même, sur ses compétences de communication, c’est une composante cruciale  dans la relation médecin malade. Votre langage,  votre posture et la tonalité de votre voix quand vous parlez avec votre malade sont très importantes
  3.  Etudiez, Etudiez, Etudiez  bien la sémiologie du service où  vous serez  avant de le commencer : vous ne pouvez pas profiter et pratiquer sans avoir des bases théoriques en médecine. 
  4. Avant d’aller au stage fixez un  but pour chaque service, pour chaque journée de stage  posez-vous la question «qu’est-ce que je veux apprendre aujourd’hui ? »
  5. L’externe ne doit pas négliger son côté vestimentaire en respectant les normes qui portent surtout sur la propreté de sa tenue. Une blouse blanche propre fermée bien pressée   et un stéthoscope, même si cela ne reflète pas les compétences du médecin  mais c’est un des bases de la relation du confiance  médecin malade.
  6. Il faut apprendre à être professionnel et bien discipliné  devant  vos  malades dès votre premier jour d’externat.

Durant le stage :

  1. La rédaction de l’observation médicale est la base du stage d’externat donc n’hésitez pas  à  faire plus d’observations  non pas parce que le prof va faire une visite, et non pas parce  qu’il va la noter mais pour votre malade et  votre formation, chaque observation est une occasion pour maitriser l’interrogatoire et l’examen clinique.
  2. Tremblez mais osez, osez à demander de  faire des gestes : la prise de la voie  veineuse, injections, sutures, ablation des fils … tout est important durant le stage même les gestes minimes tels qu’un changement de pansement.
  3. C’est important de maitriser les soins infirmiers n’hésitez pas à  ‘’emmerder’’ les infirmiers, résidents et internes par vos questions, soyez curieux, personne ne vous apprendra quelque chose de lui-même.
  4. N’ayez pas la phobie de commettre des fautes , faire des erreurs est la preuve que vous êtes en train d’apprendre   .
  5. L’autoformation est cruciale, il ne faut pas se contenter des cours, cherchez des articles, des actualités, des livres médicaux, il faut bien lire à propos du cas de chaque patient.
  6. Le côté  relationnel  durant le stage est important créez de bonnes relations avec vos profs, les internes, les résidents, les infirmiers et surtout avec votre groupe de stage vous allez partager des moments incroyables durant toute l’année.
  7. Votre contact avec le malade est fondamentale, il faut établir  une relation d’empathie avec votre patient, il faut toujours se mettre à sa place, il faut le comprendre,       n’hésitez pas à  le  soutenir psychiquement ,gardez toujours le sourire et la positivité.
  8. Ayez toujours le réflexe de saluer votre patient. dites ‘’bonjours’’ à vos malades, souriez comme si vous n’avez aucun problème dans la vie

‘’ On doit traiter le malade avant la maladie’’

« Votre sourire est plus puissant que les médicaments que je prends » un malade nous a dit un jour.

la période post stage:

  1. Après chaque service faites une comparaison de vous-même  avant et après la période de stage qu’est-ce que vous avez appris ? Quels sont les points à améliorer ? quels sont les fautes qu’il faut éviter le prochain stage ? Evaluez vous-même.
  2. N’hésitez pas à  partager ce que vous avez appris, partagez vos connaissances, vos expériences et vos cas cliniques (en respectant le secret médical)  ….

« Study to teach, not to test »  Dr Mike

 Finalement,  profitez le maximum de vos stages,  c’est une occasion inratable qui va marquer  votre cursus médical, vous n’allez jamais oublier  votre première observation, votre premier patient, première  garde aux urgences et votre premier geste infirmier…

نضالنا مستمر

Previous article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 9 =