Docs Voice Originals.Les Doss.

Olympia 48, à quoi faut-il s’attendre ?

0

4 éditions, autant d’engoument !

Les Olympiades médicales, événement incontournable qui succite l’intéret de toute la communauté du stéthoscope, se déroule cette année à Oujda, après Casablanca, Fès et Marrakech. Quel est donc le programme de cette journée, et à quoi faut-il s’attendre ?

Compétitions : 

Cette année, de nouvelles compétitions entrent en jeu, surtout au niveau culturel, d’autres disparaissent déjà.

En effet, les incontournables Simulator, clinicor, du côté médical, et les compétitions de football, côté sportif, sont toutjours là, mais c’est bel et bien deux points qui ont attirés notre attention et nous laissent curieux pour cette édition :

  • Les compétitions de Poker, billard et FIFA 2019, côté culturel, qui vont mélanger Divertissement et compétition.
  • L’arrivée de la première compétition mixte en sport, en volley-ball où 4 Filles et 4 Garçons vont jouer ensemble pour essayer de faire triompher leur ville.

Infrastructures : 

Pour l’hébérgement, Oujda gate ses hôtes : Ce sera un hébérgement à la station Balnéaire de Saidia, connue pour disposer de la plage la plus à l’ouest du Maroc, qui sera proposé aux participants. Le seul inconvenient bien sûr reste le trajet : 1 heure sépare Saidia de Oujda, et de la faculté de médecine, lieu des compétitions … Médicales et Culturelles seulement !

Et oui, le lieu des compétitions sportives, vu le manque d’infrastructures, sera délocalisé encore une fois. Tenons à préciser que seule Fès a pu, durant les 4 éditions, assurer un lieu commun pour les 3 sections de compétition.

Divertissement : 

Oujda et le comité organisateur de cet événement laissent le flou rôder autour des animations et soirées de cette édition. Néanmoins, l’équipe de Docs Voice a pu dénicher un Scoop : El Grande Toto sera là le 8 Mars !

A retenir : 

Tout laisse donc à penser que Oujda compte bien réussir le challenge d’organiser des olympiades inoubliables ! A nous de voir si elle pourra isser la barre encore plus haut que ces prédecesseurs !

Un article Docs Voice Marrakech.

Le film “Première année” vu par un étudiant en médecine qui a passé le concours (trois fois)

Previous article

Témoignage exclusif : Fatim Ezzahra Benabderrazik, Héroine de l’accouchement sur un vol de la RAM.

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 28 =