Docs Voice Originals.

Chroniques d’une Externe en Gynécologie

0

By RIM GHAILANE

CHAPITRE 2 : Retour en arrière

9h. Sortie de l’hôpital, usagée, je me dirige chez moi en quête d’un bon sommeil réparateur…

[Savez-vous à quoi vous vous attendiez dans cette vie mes amis ?  Je suppose que non, l’avenir est pour chacun de nous imprédictible, nous espérons le meilleur, nous nous préparons au pire, et pour le reste…nous laissons notre instinct nous guider, or, celui-ci peut nous jouer des tours…]

Ma deuxième garde n’eut pas lieu. Mon expérience au près de cette souffrance féminine toucha à sa fin plus tôt que je ne le pensais. Mon instinct ? Il ne me disait pas grand-chose ce jour là. Mes prédictions ? J’étais loin d’être voyante. Désormais c’était la loi de l’impondérable, et le 25 Mars en fut la preuve.

C’est donc ce jour là, que les étudiants en médecine annonce l’arrêt de toute activité qui fait d’eux membres de cette faculté : Un boycott national ouvert jusqu’à obtention des revendications. L’union fait la force, et notre force  dure jusqu’au moment où je vous écris : 70 jours et 5 heures.

Ce n’est pas pour vous narrer les détails de notre bataille, pour pleurer nos conditions, ou notre jeunesse, pour me demander si on passe à coté de notre vie, mais je me dois cette confession : ce qui se passa ces jours-ci a fait appel à une nostalgie. C’est arrivé ce matin, lorsque je m’arrête un moment pour revenir quelques années en arrière : Les yeux fermés, une vague de souvenirs m’inondent l’esprit, ils étaient si puissants, mes rêves d’enfants, si réels. Je me projette, pour me rappeler de l’aventurière que je rêvais d’être, la chanteuse ou l’agent de police…Tout mon corps basculait, engagée dans les sensations que me procuraient ces visions. Ce voyage dans les rues du passé me fourni un vrai bonheur, mais, ne dura pas très longtemps. Aujourd’hui, mes accomplissements prouvent encore une fois que la loi de l’imprédictible prend le règne, car je ne me rappelle pas qu’être médecin faisait partie de mes rêves, pourtant, voilà déjà cinq ans enchaînés à poursuivre cette route vers la carrière la plus humanitaire de l’histoire.

Ramadan 2014, 17h. Journée bouillonnante à Marrakech, quand on m’annonça mon admission.  Petits et minutieux détails s’éclaboussent dans mon Hippocampe comme si c’était hier : un coup de fil venant de Fatima Ezzahra me fait traissailler :

-<Allô … ?> Les mains froides, le cœur palpitant…-

<Rim…> Prononça-t-elle d’un air tantôt sérieux tantôt hésitant.

-<Écoutes Fatima, juste dis moi, ça ne me dérangerai pas que ça soit une mauvaise nouvelle …> Je disais ça et mes larmes commençaient déjà à couler

-<On est admises Rim!>

Je ne vous raconterai pas la suite, je vous laisse l’imaginer. L’Adhan du Maghreb se prononça, et le Ftour cette nuit là se transforma en Festin, le sourire ne quitta plus le visage de mes parents.

[Quelles sont vos ambitions mes amis ?- Quelle est la vraie raison qui vous pousse à franchir la porte de votre maison chaque matin ?] Est-ce votre instinct, votre curiosité de découvrir ce que vous cache l’avenir hasardeux, votre courage à faire face à la vie… ? -Qu’en est-il pour Moi ?– Je pense qu’en me lisant je vous laisserai perplexe!

Une chose est sure, la Médecine fut l’une de mes raisons, et ce que l’on vit aujourd’hui restera gravé sur tous les murs, des murs qui, même après des décennies écoulées, se rappelleront de notre passage, et ça mes amis, Les Simpsons auraient du le prédire!

Ramadan 2019.

مخاض أسبوع

Previous article

The story of Boycott

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 26 =


Login/Sign up